Quels sont les impacts de la musique sur le travail fourni par les élèves? Quels sont les genres de musique qu’ils écoutent? Sont-ils favorables à la qualité de leur travail ?

Depuis toujours, l’homme consacre beaucoup de temps à la musique. Pourtant, c’est une activité superficielle en apparence. Est-ce une réalité? Non. De nombreuses études ont démontré que la musique exerce différents effets sur le psychisme humain.

La musique de dessin animé

Une expérience a été réalisée par des psychologues londoniens. Ils ont proposé des problèmes mathématiques à des enfants de 10 à 11 ans. Le test a été fait dans un environnement sans musique et avec. Les enfants avaient quinze minutes pour résoudre les problèmes. Ils en ont fait 27,3 dans le silence contre 36 avec une musique de type de Walt Disney!

La musique électro

Des chercheurs de Pennsylvanie ont fait subir un effort physique à des enfants de 9 à 11 ans, des adultes de 18 à 55 ans et à des personnes âgées de 60 à 80 ans, sans musique, avec musique douce et avec de l’électro. L’expérimentation consistait à parcourir la plus grande distance en deux minutes sur un vélo d'appartement. Les personnes ayant pédalé en silence ont parcouru 1,2 km contre 1,57 avec la musique douce et enfin 1,62 avec l’électro!

Hervé Platel, neuropsychologue, a écrit tout un article sur la musique pendant le travail. Voici un résumé en quelques points intéressants: écouter de la musique en général a pour effet de moins faire ressentir la fatigue à partir du moment où le travail est répétitif. Il faut éviter toute musique non instrumentale, car on a tendance à se focaliser sur les paroles qui nous distraient dans notre réflexion.

Une musique excitante pose également des problèmes, car le coeur se fixe inconsciemment sur le tempo du morceau et avoir un coeur qui bat à 120 battements par minute est problématique pour la concentration. Pour écouter de la musique pendant qu’on travaille dans un lieu public, le mieux est d’avoir des écouteurs. On se crée ainsi une bulle privée et on est moins sensible aux interférences extérieures: on peut se focaliser sur son travail.

En conclusion, une musique calme et instrumentale est bonne pour la réflexion, mais une musique rythmée prépare le coeur a un effort. La musique a un effet positif dans bien des cas, mais on n’est pas tous mélomanes: on réagit tous différemment. ![](/content/images/2015/03/Capture-d--cran-2015-03-13---09-32-05.png) Sources: http://www.atlantico.fr/decryptage/travailler-en-musique-pourquoi-peut-etre-efficace-mais-pas-importe-comment-herve-platel-1010373.html http://www.cerveauetpsycho.fr/ewb_pages/a/article-les-mille-effets-de-la-musique-19923.php