Durant cette semaine d’immersion dans la politique Suisse, quatre élèves de la classe 11VP1 de Cugy ont défendu l’initiative populaire « Taxe sur le carburant et autres redevances sur la circulation ». Suite à de nombreux débats l’initiative a été acceptée par les conseillers nationaux et les contre-projets ont été rejetés. Nous avons tous trouvé cette semaine fort intéressante et instructive. Nous avons pu découvrir le métier de conseiller national et nous en avons tous gardé un très bon souvenir.
Lorsque nous avons pris la parole à la tribune lors de la séance du Conseil National nous avons exposé certains arguments que voici:
En acceptant cette initiative chacun réduirait son taux d’émission de CO2. De plus le trafic serait réduit car les gens seraient plus incités à prendre les transports publics sur les routes déjà surchargées. Nous avons pris le cas d’Oslo qui a réduit son trafic de 22% en instaurant une taxe : ce qui veut dire qu’environ une personne sur quatre prenait sa voiture inutilement. L’acceptation de cette initiative permettrait aussi de créer des métiers comme chauffeur de bus, de train, etc donc cette initiative aurait un impact positif sur le chômage. L’impôt sur la réparation de la chaussée pourrait théoriquement diminuer car s’il y avait moins de trafic les routes seraient moins usées.
Nous avons rejeté le contre-projet du Conseil Fédéral en démontrant par certains points que la taxe pollueur-payeur ne peut pas fonctionner. La Chine, qui est le plus gros pollueur du monde ainsi que la Suède, qui est la nation la plus polluante d’ Europe possèdent un système semblable et voici ce qu’ils sont devenus… De plus nous trouvions que le contre-projet était trop vague, qu’il n’y avait pas de chiffres concrets et que le progrès effectué serait beaucoup trop faible.
Lorsque l’initiative que nous supportions a été acceptée nous étions ravis.
Par ailleurs notre parti a respecté l’alliance avec le parti SEP, auteur de l’initiative, en votant en faveur de ce projet.

Les représentants de la fraction du parti EHT

Quentin, Bryan, Marine et Ylenia